31/03/2005

BRESIL - Bande de Pack

L’État sud-américain du Brésil procéda à l’émission de ses premiers timbres-poste le 1er août 1843. Cette première émission se composait de trois valeurs: un 30-reis, un 60-reis et un 90-reis. En raison de leur dessin circulaire, ces timbres ont été surnommés « Oeil-de-bœuf » par les phila­télistes. Ce dessin fut sélectionné à la place d’un portrait de l’empereur Dom Pedro II, car il était considéré comme malséant d’entacher l’effigie impériale d’une oblitération.

Les timbres furent imprimés en creux, à l’encre noire, sur des papiers de diverses qualités. Les premières impressions furent réalisées avec une plaque composée, contenant au-dessus un panneau de 18 timbres de 30 reis, au milieu un panneau de 18 timbres de 60 reis, et un panneau de 18 timbres de 90 reis. Tous ces timbres étaient non dentelés.

Généralement, les panneaux étaient séparés avant que les timbres ne soient vendus dans les bureaux des postes. Il en résulte que les bandes verticales composées de timbres de plusieurs valeurs sont extrêmement rares. Il existe cependant une paire verticale non oblitérée regroupant un 30-reis et un 60-reis.

L’une des raretés philatéliques les plus célèbres est une bande verticale de trois « Oeil-de-bœuf » oblitérés, composée d’un 60-reis et de deux 30-reis. Cette bande demeura pendant longtemps la propriété de Charles Lathrop Pack et les philatélistes ont fini par la surnommer « bande de Pack:’ Aux enchères Pack, au cours de la Deuxième Guerre Mondiale, elle fut acquise par Y. Souven, puis fut intégrée à la collection du Docteur J .A. Almeida Dias. Lorsque cette collection fut mise en vente par Stanley Gibbons, à Londres, en 1963, la « bande de Pack » fut acquise par Lars Amundsen. La collection de celui-ci fut à son tour mise en vente en 1969 et les trois timbres furent acquis par leur propriétaire actuel pour 23.460 dollars.




09:52 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.