01/04/2005

FINLANDE 5-penni "Armoiries" Paire Tête-Bêche

La Finlande procéda à l'émission de ses premiers timbres à l'époque où elle faisait encore partie de l'Empire russe. Ces timbres représentaient les armoiries finlandaises et leur valeur était exprimée en kopecks.

En novembre 1865, lorsque les unités monétaires devinrent le penni et le mark finlandais, une nouvelle émission de timbres s'avéra nécessaire. L'impression de quatre de ces nouveaux timbres, dont un 5-penni, débuta le 13 décembre 1865. Leur dessin représentait les armoiries de la Finlande et leur valeur était exprimée en alphabet latin dans la partie supérieure et en alphabet cyrillique dans la partie inférieure.

Ces timbres étaient imprimés à partir de plaques divisées en deux panneaux de cinquante spécimens chacun. Ces panneaux étaient disposés dans un cadre d'acier et maintenus ensemble par des vis.

Un ou deux tirages furent réalisés annuellement entre 1866 et 1874. Après chaque tirage, les plaques étaient démontées et chaque cliché était nettoyé séparément. Après nettoyage, les clichés étaient ré assemblés dans leurs cadres et rangés jusqu'au prochain tirage. Ce fut après l'une de ces séances de nettoyage que certains clichés furent malencontreusement mélangés et insérés par erreur dans d'autres cadres. Il en résulta l'apparition de variétés "tête-bêche" et d'autres, présentant des erreurs chromatiques.

Les erreurs d'impression ne se produisirent qu'une seule fois, lors d'un tirage réalisé à la fin de 1867. Au cours de l'impression qui entraîna une erreur chromatique sur le 5-penni, l'inversion d'au moins un cliché provoqua la création de la célèbre paire "tête-bêche:' composée d'un 5-penni présentant une erreur chromatique et d'un 10-penni normal,

Après constatation de l'erreur, les clichés fautifs furent extraits de la plaque et remplacés par des valeurs correctes. Un cliché fut cependant réinséré à l'envers, ce qui entraîna la création de paires 5-penni "tête- bêche!' Cette nouvelle erreur fut vite découverte et corrigée au cours du processus d'impression. Il en résulte que seules quelques paires révélant (cette anomalie existe et que la presque totalité des feuillets imprimés à cette occasion ne présente aucune erreur.


08:35 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Les timbres De bons timbres, certainement, mais je préfère ceux qui sont fabriqués sur l'île de pâque.

Écrit par : Friole | 17/04/2007

Commentaires Il n'a pas de timbres qui sont fabriqués à l'île de Pâques, Friole.

Écrit par : Damienne | 17/04/2007

Les commentaires sont fermés.