13/04/2005

U.S.A. - 24 Cents Inversé "Déclaration d'Indépendance" (1869)

Bien que très critiquée au moment de son apparition, l'émission de 1869 est devenue l'une des séries de timbres américains les plus appréciées par les collectionneurs. Cette série se singularise également par quelques spécimens fort rares, dont les plus recherchés sont ceux à centre inversé. I.:émission postale de 1869 se composait d'une série de dix timbres, dont les dénominations allaient de 1 cent à 90 cents.

Ces timbres étaient gravés par la National Bank Note Company. Ils étaient à grilles, perforés et gommés. Il existe aussi quelques spécimens sans grille. Les envois aux bureaux de poste commencèrent en mars 1869. Le timbre de 24 cents représente la Déclaration d'Indépendance, d'après une toile de Trumbull. Le motif central est imprimé en violet et la bordure en vert. Quelque 235.350 exemplaires furent produits.

Ce fut au cours du processus d'impression que la célèbre inversion eut lieu. Bien que les spécimens concernés soient connus sous le nom de "centres inversés", il faudrait en réalité les qualifier de "bordures inversées", car les bordures étaient imprimées après le motif central. En raison du centrage des copies existantes, l'on pense que deux feuillets de 24 cents inversés furent émis. Nul ne sait où ces feuillets furent vendus, mais il est vraisemblable que ce fut à New York.

Un bloc oblitéré de six 24 cents inversés fut découvert dans les années 1880 à Liverpool, en Angleterre, sur un colis dans une firme d'importation. Au cours des années, ce bloc passa aux mains de divers collectionneurs. En 1938, il fut acheté par Y. Souren, un philatéliste de New York, pour $ 12.500. On a prétendu que Souren fit monter le célèbre bloc entre deux feuilles de verre qu'il emportait avec lui dans une poche spéciale de son manteau. Souren revendit plus tard les timbres à Esmond B. Martin pour la somme de $25.000. Le bloc fut ensuite acquis par Leslie White, puis, en 1949, par la Raymond H. Weill Company de la Nouvelle-Orléans. Au cours des dernières années, il a été vendu et racheté par cette société pour des montants non communiqués.


09:47 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.