30/05/2005

JAPON - 500 Mon "Dragon"

Le Japon réalisa ses premiers timbres le 20 avril 1871. Cette première série se composait de 4 valeurs: un timbre de 48 mon, un autre de 100 mon, un de 200 mon et un quatrième de 500 mon. Le motif de ces timbres se composait de deux dragons entourés d'une bordure grecque. La dénomi­nation, libellée en caractères japonais, apparaissait entre les dragons. C'est précisément en raison de la présence de ces animaux mythiques que les collectionneurs ont surnommé ces timbres des "dragons".

En 1973, les philatélistes du monde entier eurent la surprise d'apprendre l'authentification d'un timbre de 500 mon à motif central inversé. Ce timbre avait été acquis par John C. Linsleyen 1953, en même temps qu'un lot d'anciennes émissions postales japonaises. En étudiant en détail son acquisition, le philatéliste remarqua immédiatement ce 500 mon, dont le centre (la dénomination en caractères japonais) était imprimé à l'envers. Cette variété était jusque là inconnue et, en conséquence, Linsley ne prêta guère d'attention à sa découverte, pensant qu'il s'agissait d'une contrefaçon.

A sa mort, en 1954, sa collection fut léguée à Mark Weber, son fils adoptif, qui la conserva sans s'y intéresser jusqu'au début des années 1970. Ayant alors besoin d'argent pour poursuivre ses études universitaires, Weber envisagea de vendre sa collection de timbres.

Le 500 mon fut envoyé pour identification à la Société Internationale de Philatélie Japonaise. Le timbre fut photographié et le cliché agrandi et il se révèla que la bordure provenait d'une extrémité de la feuille et la dénomination de l'extrémité opposée. Le timbre fut donc authentifié comme constituant une véritable variété à centre inversé. Etant donné que ces timbres étaient imprimés par feuilles de 40, au moins 40 spécimens de 500 mon à centre imprimé à l'envers ont dû exister. A ce jour cependant, il n'existe qu'un seul spécimen connu.

Le timbre et son certificat d'authentification furent confiés à la Société Waverly Trading, qui se chargea de la vente aux enchères à Tokyo. Le 9 décembre 1973, le timbre fut adjugé pour 21.000.000 de yens au Sun Philatelic Center de Tokyo.


15:58 Écrit par cplh | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

bon depart

Écrit par : Hitozesepes | 17/11/2013

Les commentaires sont fermés.